contact@festivaleritaj.com
Whatsapp
+590 690 60 78 98

Blog

Affichages : 252

Le premier contact des Européens avec les Antilles, remontent à la découverte de Christophe Colomb en 1492. Ces îles étaient déjà habitées.  A la fin du 16ème siècles, les premières expéditions sont montées vers les Amériques. Ce sont des voyages privés uniquement à but lucratif à la recherche d’or ou pour le commerce de produits exotiques tels que le tabac.  Certaines expéditions qui avaient échouées dans les Antilles avaient d’ailleurs été accueillies par les Caraïbes qui les avaient nourris! Une situation qui n’a pas duré longtemps. Le contact avec les Européens leur sera fatal: mise en esclavage, guerres et maladies conduisent à leur quasi disparition vers le milieu du XVIII siècle. Les premiers Européens sont souvent des aventuriers, si l’attrait de la richesse était un moteur puissant, le voyage est un périple périlleux et pénibles.   Combien parmi ces "engagés" originaires le plus souvent de l'ouest de la France, qui signaient un contrat de trois ans pour 300 livres de "pétun" (tabac) combien ont survécu? Combien ont fait fortune ? En 1656, les hollandais réfugiés du Brésil dont ils avaient été chassés se réfugient en Guadeloupe avec leurs esclaves et la connaissance de la culture de la canne ainsi que de la fabrication du sucre. Dès lors une profonde transformation se fera aux Antilles car l'apport massif d'esclaves transformera une société où les engagés et petits colons n'ont plus leur place et la grande propriété prendra le pas sur la petite habitation. A partir de 1848 et de cette abolition, on cherche avant tout à faire venir des Blancs. On espère que la vue de Blancs libres oeuvrant dans les champs fera mieux comprendre aux Noirs le sens du mot travail. On fait miroiter aux Européens les avantages du pays, on leur offre le gîte, le couvert, on va jusqu'à nier les différences de climat, celui des basses Pyrénées est décrit comme proche de celui des Antilles. Les postulants - quelques centaines - viennent du Sud-Ouest, mais aussi de l'Isère, de l'est de la France et même, à un moment donné, de Madère, dont le vignoble traverse une grave crise. En fait, l'immigration blanche n'a jamais cessé. C'est un goutte-à-goutte ininterrompu jusqu'à aujourd'hui.  Du fait des crises en Europe et le développement des communications maritimes, la Guadeloupe fait l'objet d'une nouvelle immigration blanche hétéroclite: Français (marins, soldats, commerçants, artisans) Italiens, Espagnols…. Peuples d'Europe centrale, abandonnant des pays pauvres pour améliorer leur situation. Le Saviez-vous: Le Quadrille est une danse du XVIIIe siècle d'origine européenne. Elle fut tout d'abord adoptée par les colons des milieux bourgeois, puis adoptée par le milieu rural. Le quadrille guadeloupéen comprend à la fois des apports d'origine européenne et des apports d'origine africaine.

RECHERCHER

OÙ VIVRE LE FESTIVAL ?

rejoignez-nous