contact@festivaleritaj.com
Whatsapp
+590 690 60 78 98

Archives

Alt Fulltext Image

Le Gwoka a son avocate, une militante infatigable qui collecte et fait vivre la mémoire musicale de Guadeloupe. Elle vient d'ailleurs de publier un ouvrage sur la vie de Chaben. 

Marie-Line Dahomay chante le Gwoka depuis son enfance, même si ses parents lui interdisaient de chanter ce « truc de vieux Nègres ». Femme dans un milieu d’hommes, elle a dû se battre pour s’imposer. Elle crée le groupe Kalinka qui proposera un concept de voix de femmes en polyphonie et polyrythmie. Auteur, compositeur, poète, elle compte 7 albums à son actif, témoins de cette volonté de protéger et perpétuer ce patrimoine, qu'elle partagera sur la scène de Éritaj, Festival des Mémoires Vivantes